LES PRINCIPES D’ASSEMBLAGE ET DE POSE DES MOBILIERS SIGNALÉTIQUE

Les pinces de liaison sont des pinces techniques permettant par l’ouverture de leurs mâchoires de liaisonner les traverses aux montants. Pour l’intégration de la vis 6 pans inox, les trous ronds ou oblongs sont réalisés à l’aide d’une perforatrice pneumatique très précise (L’utilisation d’outils autres que cette machine est déconseillée). Au serrage, les mâchoires des pinces doivent parfaitement s’insérer contre les lèvres des gorges. Le serrage doit être modéré mais efficace, la visserie doit venir  à fleur de la paroi de la lame.

En cas de démontage éventuel des lames, il est conseillé de lubrifier les visseries avec une graisse adaptée. 

tete-marteau

1/ Toujours fixer les accessoires :

Supports de banderole, supports jardinière sur le plat du mât MS1.

2/ L’utilisation des vis tête-marteau:

La tête-marteau doit parfaitement se loger parallèlement aux parois des gorges techniques des mâts, des lames, des profilés PSPG.

 

Pose-platines

Fourniture :
– 2 platines et renforts en acier galvanisé à chaud.
– Crosses d’ancrage avec la boulonnerie.
– Gabarit de pose avec ses percements.

1/ Couler le béton en noyant les crosses et en laissant le gabarit de pose en surface.

2/ Oter le gabarit de pose, poser le mobilier et boulonner les platines.

Fourreaux

1/ Pour drainer le fond de l’ouvrage afin d’éviter que les fourreaux ne se remplissent de béton et ne gardent l’eau de pluie, déverser un lit de graviers.

2/ Poser les fourreaux de niveau sur le lit de graviers.

3/ Couler le béton.

4/ Poser le mobilier à l’aide d’un niveau. Les réglages se font par serrage de la visserie en tête des fourreaux.

5/ Combler la tête des fourreaux par de la terre végétale.

6/ Deux trous sont réalisés en tête de fût pour permettre le passage d’une sangle ou  d’un crochet de levage. Après la pose du mobilier, la fixation du toit  en alu-composite 3 mm se fait par vis ou par rivets inox.